AsieCarnet de voyage

Thaïlande 2018

Notre première expérience de l’Asie, en mai 2017, nous a fortement donné l’envie d’y retourner ! C’est pourquoi exactement un an après, nous décollions de Lyon, en direction de la Thaïlande.

Pourquoi la Thaïlande ?

  • C’est une destination dont plusieurs personnes nous ont fait les éloges (famille de Nico, Maryline, Simon&Lucie, Cécile…)
  • Voyager la bas est assez facile, les réseaux de transport sont bien développés
  • Les prix sont très bas
  • La cuisine est excellente
  • 95% des Thaïlandais sont bouddhistes (petite nouveauté pour nous car à Bali, les habitants sont plutôt Hindouistes)

Tout pour nous donner envie de découvrir ce pays ! Le seul bémol était que nous partions au début de la saison des pluies, mais par chance, nous avons eu du beau temps pendant toute la durée du séjour (à l’exception de quelques grosses averses mais vraiment ponctuelles). Bon, par contre, on a eu chaud, trèèèèèèèès chaud !

Nous voila donc partis pour 1 mois en Thaïlande !

Ci-dessous, une rapide description de nos principales étapes ainsi que quelques photos.

Ayutthaya

Après un atterrissage à Bangkok, nous avons directement pris le train en direction d’Ayutthaya, située à 80km au Nord.

Ayutthaya regroupe environ 400 temples en ruine, dans un parc historique classé au patrimoine de l’Unesco. L’ambiance est vraiment particulière au milieu de ces temples, on se croirait presque dans Indiana Jones ! Nous avons eu la chance d’être quasi-seuls lors de nos visites, c’était magnifique (surtout au soleil couchant, lorsque la luminosité génère des couleurs orangées).

Petit conseil (et rappel à moi-même) : ne jamais partir en vacances avec des chaussures neuves… Cette belle visite d’Ayutthaya a eu raison de mes deux pieds, recouverts d’ampoules qui m’ont handicapé pendant plusieurs jours… (hé oui, la cicatrisation est compliquée dans les pays tropicaux ! XD).

Sukhothai

Après trois jours passés à Ayutthaya, nous avons pris un Bus en direction du Nord de la Thaïlande, en direction de Sukhothai.

Comme Ayutthaya, Sukhothai comporte de nombreux temples en ruine et est aussi classée au patrimoine de l’Unesco. Ici, il y a vraiment des statues de Bouddha partout ! L’ambiance est paisible et les lieux sont magnifiques.

Nous avons loué des vélos pour visiter la ville. Comme à Ayuttahaya, l’intérêt principal de la ville est vraiment le parc historique. A part ça, la ville est assez petite et il n’y a pas beaucoup de choses à faire. Nous y sommes donc restés seulement deux jours.

Chiang mai

Arrivés à Chiang mai (après plusieurs heures en Bus de Sukothai), l’ambiance est très différentes des deux villes précédentes.

Ici, c’est vraiment la ville ! Pas du tout une grosse ville comme Bangkok, mais il y a un vrai dynamisme : des marchés, des restaurants, des bars à concerts, des temples Bouddhistes répartis un peu partout dans la ville (ici, on change complètement de style, les temples sont tous revêtu d’or). Il y a aussi pas mal de choses à faire à proximité de la ville (des temples **encore des temples** à voir et autres excursions sympas). Nous nous sommes donc installés une semaine à Chiang mai, en louant un scooter pour pouvoir se déplacer facilement.

** n’en peux plus de ces touristes ! **

Nos coups de coeur :

  • Les massages traditionnels thaïlandais chez « Pranom Health Massage »
  • Bamboo elephant family care : une excursion à la journée qui comprend du rafting et surtout un long moment avec les éléphants (ici, pas question de monter dessus ! Les éléphants sont très bien traités, on vient seulement pour les nourrir et en prendre soin notamment via un petit brossage dans un lac de boue… ^^)
  • Le bar « Boy blues bar » avec ses concerts de Jazz/Rock/Blues
  • Les nombreux marchés de la ville (de jour et de nuit) où on a absolument envie de tout goûter
  • Le Khao soi, un plat typique du coin (une sorte de soupe de nouilles au curry/coco ==> Voir le paragraphe dédié à la cuisine Thai ci-dessous 😉 )

Après une semaine à Chiang mai et avant de redescendre dans le Sud de la Thaïlande, nous avons fait un Trek de 2 jours dans la jungle. Au programme : de la marche, des barbecues, des baignades à proximité de cascades (où j’ai fait la rencontre d’une énorme sangsue… HO-RR-I-BLE !), une soirée avec les locaux, une nuit au milieu de nulle part (heureusement que les boules Quies existent, la nature est incroyablement bruyante !!). C’était une super expérience mais un peu déçus du peu de marche (on a du marcher environ 3H par jour seulement) et des temps d’attente un peu trop longs.

Koh tao

Maintenant, place au farniente !!

Après plus de deux semaines au nord de la Thaïlande, nous avons pris un vol en direction des îles du Sud-Est, et plus particulièrement Koh Tao sur laquelle nous sommes restés une semaine.

Cette île est très similaire à Gili Air que nous avions visité l’année d’avant. Les activités se résument à se baigner, lire, manger, dormir, faire de la plongée…. le top !!!

Nos coups de coeur :

  • La plongée (club : French kiss divers) : nous avons fait deux journées de plongée, soit 4 plongées sur des sites différents. A ma plus grande déception, nous n’avons pas croisé le fameux requin baleine, mais les plongées étaient quand même magiques. Les coraux ont bien repoussé dans cette région, il y a une diversité et une densité de poissons incroyable : des poissons balistes (attention quand même, ils attaquent !), des murènes qui se laissent caresser (si, si !), mérous, raies pastenagues, rascasses, tortues et j’en passe ^^ Merci à Saber Photography pour les photos de nos sorties plongées 🙂
  • Les couchers de soleil sur la plage

Koh Phangan

Après Koh Tao, nous sommes allé quelques jours sur Koh Phangan, sa grande soeur. Cette deuxième île est beaucoup plus grande donc les déplacements sont plus compliqués (nécessité de louer un scooter). Nous avons beaucoup moins aimé l’ambiance même si les paysages restent quand même très beaux. A partir de l’île, nous avons fait un excursion au parc national marin d’Ang Thong (photos ci-dessous).

La cuisine Thai

Bilan

Ce qui nous a plu :

  • La variété des paysages (jungle tropicale, plages paradisiaques, paysages plus secs au Nord…)
  • La diversité des activités (culturelles, aquatiques, trekking…)
  • La facilité du voyage en Thaïlande : les réseaux de transports sont développés, les locaux parlent souvent anglais et le pays est globalement très touristique. Nous n’avions pas planifié grand chose, et tout a pu être fait sur place sans problème (organisation des déplacements, excursions, logements…).
  • La qualité des sites de plongées
  • La cuisine Thaï

Ce qui nous a moins plu :

  • La chaleur assommante du mois de mai (surtout au Nord de la Thaïlande)
  • Certains locaux un peu agressifs lorsque nous refusions leurs offres
  • Les contrastes sociaux de Bangkok (bidonvilles à deux pas des quartiers de luxe)
  • La quantité de restaurants à l’Américaine sur les îles (c’est presque difficile d’y trouver de la vraie nourriture Thaï)

En conclusion : un super voyage mais nous avons préféré notre précédente expérience en Indonésie, grâce à l’authenticité des balinais.

Laisser un commentaire