Carnet de voyageOcéanieTahitiTour du monde

Moorea, un bel aperçu de la Polynésie

Entre l’île de Pâques et la Nouvelle-Zélande, nous avons sauté sur l’occasion de nous arrêter en Polynésie française, ce petit paradis sur terre. Le coût de la vie sur place est tellement élevé que nous avons décidé de nous y arrêter seulement une semaine, du 25 février au 4 mars. Nous avons passé cette semaine sur l’île de Moorea.

Moorea, qu’est-ce ?

C’est une petite île d’environ 17 000 habitants, située à 17km au Nord de Tahiti et très facilement accessible en ferry. Elle est entourée par une barrière de corail de 61km de longueur, qui délimite un lagon de 5.000 ha. Je vous laisse imaginer la diversité sous-marine qu’on peut voir la bas !!

Au programme :

  • Découverte de la montagne magique et son panorama sur le lagon – certainement le plus beau point de vue qu’on a pu observer jusqu’à ce jour.
  • Nage avec les raies et les requins en bord de plage – On enchaîne les hallucinations. Moorea est un vrai paradis ! [Pour les raies et les requins, pas de photo mais des vidéos, regardez en bas de la page !]
  • Passage du niveau 2 de plongée (Advanced open-water SSI) – 5 plongées avec requins (pointe noire, citron), tortues, murènes, balistes, poissons-clown, rascasses, anémones… Que du bonheur. Merci aux Lyonnais qui nous ont offert ce magnifique cadeau de départ 💛 [Pour plus de détails sur nos plongées, regardez la vidéo en bas de page !]
  • Inondations – Après 4 jours de rêve sur Moorea, il s’est mis à pleuvoir des trombes d’eau, sans arrêt, pendant… plusieurs jours ! Assez rapidement, le jardin de notre auberge a été saturé et l’eau s’est mise à monter dans la maison. Heureusement qu’il y avait un étage pour se réfugier en attendant que ça passe. En tout cas, merci à Estelle, Patrick et Amandine pour avoir transformé ces moments de galère en bons souvenirs 😊

Bilan

Ce qu’on a moins aimé :

  • Le peu de transports publics
  • La chaleur étouffante
  • Les prix exorbitants (courses, restaurants, activités, logement…)

Ce qu’on a aimé :

  • L’accueil des polynésiens
  • La beauté des paysages
  • La diversité sous-marine
  • Les fruits exotiques et les spécialités culinaires polynésiennes (ceviche au lait de coco, poa à la banane, gratin d’Uru…)

Globalement, l’île de Moorea est un gros coup de 🧡 pour nous deux. Nous avons été frustrés de ne pas pouvoir en profiter plus et nous rêvons de pouvoir y retourner un jour, et de visiter d’autres îles de Polynésie (Huahiné, Maupiti, Fakarava…). 

Laisser un commentaire